La Joconde élucidée

Le mystère élucidé de la Joconde

Le mystère élucidé de la Joconde

Qui est cette femme énigmatique? Que représente cette scène intemporelle? Quelle est la signification de ce tableau? Depuis 5 siècles, La Joconde de Leonardo da Vinci fascine le monde entier par son mystère.

Des pistes les plus sérieuses aux théories les plus farfelues, toutes les spéculations étaient permises, jusqu’à ce que Thierry Gallier n’en dévoile quelques secrets dans son excellent ouvrage, preuves visuelles à l’appui (titre complet et lien en fin d’article).

Préparez-vous à découvrir qui est La Joconde et quelles surprises se cachent dans le tableau le plus célèbre de l’Histoire…

Le secret du sourire de la Joconde

Avant de révéler l’identité de « Mona Lisa », étudions d’abord son visage, à commencer par son sourire légendaire, qui nous livrera un précieux indice. Comment Léonard de Vinci a t-il réussi à retranscrire une expression aussi subtile sur les lèvres de La Joconde?

D’après Thierry Gallier, la technique utilisée par le grand maître pour obtenir le visage hyperréaliste et insondable de Mona Lisa est l’ancêtre du morphing. Il s’agit d’un procédé visuel permettant de transformer progressivement une image en une autre. Vous trouverez un parfait exemple de morphing en vidéo dans le clip de Black or white, de Michael Jackson.

Le double visage de Mona Lisa

Le double visage de Mona Lisa

Si le visage de Mona Lisa est aussi profond et troublant, c’est parce qu’il est double! Simultanément, La Joconde est une jeune femme souriante, pleine de vie (à droite) et une dame d’un certain âge, fatiguée, portant le voile du deuil (à gauche). Pour autant, impossible de distinguer la frontière entre les deux (au centre), car il n’y en a pas. Grâce à cet effet visuel parfaitement réalisé, la Joconde de Da Vinci paraît intemporelle, parce que son visage immortalise toute une vie.

Pourquoi ce détail est-il important? Il s’agit d’un premier indice. Cette femme à la fois jeune et âgée, portant un voile, n’est pas sans rappeler une citation rapportée par Plutarque au IIème siècle, qu’il attribue à un personnage féminin de la plus haute Antiquité, dont nous allons parler dans quelques lignes:

Je suis tout ce qui a été, qui est et qui sera, et mon voile, aucun mortel ne l’a encore soulevé.

L’identité de la Joconde révélée dans le tableau

Pour élucider le secret de l’identité de La Joconde, il suffisait de regarder attentivement dans le tableau! Facile à dire, n’est-ce pas? Après avoir passé des mois à y chercher un indice, Thierry Gallier a réussi à trouver la clé du mystère que beaucoup ont tenté de percer en vain. Qu’a t-il donc découvert?

Tout a commencé en observant le paysage qui entoure « Mona Lisa », au lieu de se laisser envoûter par son regard. Sur la gauche de la toile, là où serpente un chemin de terre, se cache une forme très particulière. Penchez la tête sur votre droite, à l’horizontale et vous apercevrez, dans les rochers, une femme de profil, comme assise sur un trône.

La Joconde de profil

Deuxième indice, concordant avec le premier : cette figure de style ressemble beaucoup à la déesse égyptienne Isis, traditionnellement représentée assise sur un trône. La citation mentionnée par Plutarque fait également référence à Isis, « vierge de poussière », endeuillée par la perte de son bien-aimé Osiris.

Quant à l’identité de la personne ayant servi de modèle à Léonard, les spéculations restent ouvertes. Il s’agissait probablement de Lisa Gherardini, mariée à Francesco del Giocondo, commanditaire initial de cette toile. Néanmoins, certaines théories évoquent également Salai, le jeune disciple de Da Vinci, considéré par certains comme son amant.

L’indice à peine caché dans les mains de Mona Lisa

La thèse d’Isis ne vous convainc pas vraiment? En observant de plus près la main droite de Mona Lisa, posée sur l’autre, on peut remarquer que l’index se distingue des autres doigts. Zoomez au maximum et vous devinerez une goutte translucide dégoulinant le long de l’index droit!

Zoom sur l'index droit de La Joconde

Zoom sur l’index droit de La Joconde. Luminosité et contraste augmentés.

Quelle en est la signification? Dans la mythologie égyptienne, Isis présentait la particularité d’allaiter son fils Horus, non pas directement au sein, mais avec son doigt. Une nouvelle fois, ce troisième indice coïncide avec les deux précédents. Continuons…

Un paysage dédié à la mythologie égyptienne

Dans le paysage étrange qui entoure La Joconde, Thierry Gallier dévoile les nombreuses allusions au mythe d’Isis, Osiris et Horus. En parcourant son ouvrage (dont je ne dévoilerai quand même pas tout ici), vous découvrirez notamment, sous l’une des arches du pont, le nombre 72, découvert par le chercheur Silvano Vicenti. Ce nombre fait référence aux 72 complices de Seth dans l’assassinat d’Osiris, bien-aimé de la déesse Isis.

Thierry Gallier indique également l’endroit où est représenté le phallus d’argile conçu par Isis pour ressusciter son défunt mari Osiris. Dans le tableau de Léonard, vous le trouverez juste en-dessous de la représentation de la déesse sur son trône, dans les rochers, dont le contour est dessiné par le sentier qui y serpente. Le voyez-vous?

Autoportrait de Leonardo Da Vinci

L’incroyable autoportrait caché de Léonard de Vinci

Parmi les révélations sur La Joconde que nous livre Thierry Gallier, voici sans doute l’une des plus impressionnantes : Léonard de Vinci y a caché son autoportrait! Vous ne le trouvez pas? C’est normal, car pour le faire apparaître, il faut employer une technique visuelle très spéciale, comparable à l’utilisation du miroir pour lire les écrits du grand maître de la Renaissance.

Leonardo da Vinci était connu pour sa maîtrise à la perfection du sfumato, une technique de peinture par superposition de glacis très légers, produisant un effet de douceur des lignes, de consistance de la matière et d’unification de l’espace, afin d’obtenir une image impressionnante de réalisme. Or, il semble que De Vinci ait secrètement disséminé son autoportrait entre les différentes couches utilisées pour peindre La Joconde.

Joconde-Da-Vinci-2

En dupliquant l’image numérique de Mona Lisa et en superposant les calques, tout en jouant par translation et transparence, Thierry Gallier a fait cette découverte inattendue: le visage de Leonardo da Vinci en personne apparaît à de nombreuses reprises, à différents âges, parfois avec son index pointé vers la bouche!

Au-delà du fait d’exprimer le secret, ce signe est une caractéristique propre à Horus enfant, dit Horus Harpocrate, fils d’Isis et d’Osiris, traditionnellement représenté ainsi. Visiblement, Léonard de Vinci s’identifiait à ce personnage mythologique, comme l’enfant de la déesse de la Nature, à laquelle il faisait souvent référence.

Le féminin sacré de la Nature mère

Par conséquent, il semble que La Joconde soit une représentation du féminin sacré de la Nature mère, dans toute sa splendeur et son mystère. Peut-être que Léonard y a aussi fait un clin d’œil à sa propre maman Caterina, de condition modeste et originaire du Moyen-Orient, ou encore à l’une des femmes de son père, notamment Lucrezia, pour qui il avait une grande affection.

Joconde-Da-Vinci-3

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre étude de Mona Lisa, ces quelques révélations ne sont qu’une partie de l’excellent ouvrage Isis: la Joconde révélée, de Thierry Gallier, publié en 2011 et réédité en 2016 aux éditions Maxiness. Je vous recommande vivement de vous le procurer afin de profiter pleinement de ce décryptage à la loupe du tableau du grand maître.

Vous y trouverez de nombreuses autres révélations, avec de superbes illustrations en haute définition. Ceci étant dit, 5 siècles plus tard, la Joconde de Leonardo da Vinci n’a certainement pas encore dévoilé tous ses mystères.

Pierre Chanel Kilama

 

2 réponses à “La Joconde élucidée

  1. Très bon texte pierre-Chanel. Ça prouve encore ton talent dans l’écriture. Le format est sympa. Ponctué d’images et de mise en avant des mots importants, pas trop long et dans un langage clair et accessible.
    Et de plus bien réferencé !
    On voit un réel travail compilatoire pour nous donner un contenu de qualité.
    J’espère qu’il y en aura d’autres

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.